09/12/2012

Sorties Décembre 2012

Dimanche 30/12/2012 : La dernière
Par Alain Darville

Pour ne pas laisser Eric faire encore, tout seul, 100 km, je m’étais forcé à venir au RDV club, malgré le temps incertain pour ne pas dire improbable.

Au lieu de voir Eric, c’est Umberto qui vient me réveiller dans ma voiture. Umberto fait sa rentrée, il aime peut-être le vent. Et puis, c’est Pietro qui arrive, avec son nouveau look. Enfin, Eric est bien là.

Nous partons ensemble, mais il ne faut pas longtemps pour qu’il commence à pleuvoir et à ce que le vent, qui n’était pas couché, décide de se lever une fois pour toute.  Eric s’en va, sans doute sans s’en rendre compte, tellement il est fort, avec son feu rouge clignotant, suivi de Pietro.

Comme je prends l’eau de toutes parts, je décide de mettre mon imper. Mais avec le vent, je dois me battre pour arriver à le mettre, ces foutues manches ne veulent pas s’emmancher. Je dois enlever les gants, mais ceux-ci ayant pris l’eau, je n’arrive plus à les remettre. Plein le cul…

Je rejoints Umberto qui n’en peut plus et qui fait demi-tour. Je continuerai donc seul…

Les routes sont transformées en rivières, les champs qui commencent à ressembler à des mares aux canards, suintent leurs boues de partout. Avec le vent de face, je suis encore à 15 km/h en descente. M’en fout, je continue…

Et puis le soleil est revenu. Je vent, toujours là, n’est plus aussi coriace. Mais j’ai perdu beaucoup de temps et de force, pour lutter dans la tempête et la suite du parcours ne va pas se faire des plus facilement. Chaque côte est un mur, et avec ce VTT d’1/2 tonne, qui en plus est un ramasse boue, ça n’arrange rien. La chaine commence à crier, « au secours », tellement elle souffre et le dérailleur commence à dérailler sérieusement.

Jos me téléphone, mais si je dois prendre mon GSM, je dois de nouveau enlever mes gants, que je ne saurai de nouveau plus remettre. Finalement qui vois-je ? D’abord, Jos qui fait le parcours en sens inverse avec sa voiture et puis, c’est Eric qui est revenu à ma rencontre, tellement inquiet, de peur de me retrouver noyer dans la gadoue. Merci Eric, il met son frêle petit corps entre moi et le vent de face pour m’aider à en finir. Et on finit ensemble. Repos…

Jean-Louis a raté le départ, ayant crevé avant de partir.

L’année 2012 est finie. « Annus horribilis » sous certains côtés, elle a quand même été fertile en évènements en tous genres, dont le voyage au Portugal, la venue de Télé-Bruxelles et le 1200 km d’André.

 

____________________________________________________________________________________________________________________

Dimanche 16/12/2012 : Restons groupés
Par Alain Darville

Ce dimanche, l’hiver fait une pause. 10°c au compteur à la mi-décembre, ce n’est pas courant, surtout qu’en plus il ne pleut pas et le vent est moins fort que le samedi. Nous enfourchons donc notre bécane. Comme on l’avait convenu, Freddy, Eric, Jean-Louis, Daniel et moi, nous sommes venus en VTT. Pietro, Jos et Jean-Louis sont venus avec leurs vélos de course. Il fait vraiment trop boueux et sale pour sortir nos belles machines. Mais rouler en VTT, c’est vraiment plus dur, le rythme étant bien plus rapide que la semaine passée. La moyenne dépasse légèrement celle annoncée par le coach du groupe B.

Jean-Louis fait quelques photos en roulant, il a du courage avec les gants, ce n’est pas évident.

Freddy reste zen en voyant partir Jean-Paul avec Daniel, nous allons mettre 10 kilomètres avant de les rattraper. Moi, je m’occupe en continuant à dire bonjour à des cyclos que je ne reconnais pas, mais qui eux visiblement me connaissent. Déjà hier, j’ai eu cet honneur, aujourd’hui, ça continue.

Au ¾ du parcours, le petit groupe accélère. Mon VTT refuse de monter rapidement les côtes, donc je continue en solo. Les distances sont courtes, mais ce n’est pas vraiment la saison pour remonter en puissance, mais plutôt pour récupérer de l’année 2012 bien chargée (surtout pour moi).

 

Sortie du 16/12/2012


____________________________________________________________________________________________________________________

Dimanche 09/12/2012 : Sortie calme
Par Alain Darville

Le coach du groupe B l’avait dit : « Je viendrai avec mon VTT !!».

Jean-Louis et moi, nous sommes donc venus avec notre VTT. Daniel avec son vélo de course et Eric, qui ne lit pas ses mails, aussi. Mais Eric, nous voyant VTTisés, après nous avoir engueulés, a décidé d’aller chercher le sien, ce ne sera l’affaire que de 2 minutes, il habite à 1 minute du départ. 09h10, 09h20, nous sommes gelés à force de l’attendre. Nous décidons de partir sans lui avec nos montures, les groupes A, B et C allant rouler ensemble.

Le tempo n’est pas trop rapide, Daniel suit sans problème. Les 13 kilos de la machine sont un peu durs à monter dans les côtes mais tout va bien. Le coach du groupe B est souvent en tête dans les côtes, Jean-Louis en mal d’entraînement, n’est pas le plus fringuant.

Comme il ne pleut plus depuis le départ, la balade n’est pas trop éprouvante. Les 40 km sont finis tranquillement.

Eric arrive ¼ heure après nous. Il a fait quelques allers-retours, ayant oublié son vélo, son casque, sa tête, il a fini par partir vers 9h45. Il a fait l’autre 40km, qui en fait 45.

Comme finalement, les VTTs sont plus surs sur les routes boueuses et glissantes de l’hiver, nous viendrons les prochaines semaines avec nos lourdes machines. Cela permettra à tout le monde de suivre, comme la vitesse est sensiblement plus basse qu’en vélo de course. Et Freddy espère que ses futures ouailles seront au rendez-vous les prochains week-ends.

16:43 Écrit par Aurore-Cyclo dans decembre-2012 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |