19/02/2012

Sorties février 2012


Dimanche 26/02/2012 Premier brevet officiel
Par Alain Darville

C’est le premier brevet officiel de la saison. Départ à Wolvertem (Imde) à 14 km de Bruxelles. Il y a du monde, beaucoup de cyclos et beaucoup de cyclotes.

Le groupe B est bien présent et partira comme annoncé à 08h45. Umberto est toujours là, il a décidé de s’accrocher. Dan, Daniel et Jos aussi. Michel et André feront le 35 km, les autres le 65km.

Le groupe A aussi est là. Christophe, Eric, Jean-Louis, Pietro et moi dans les starting bloks.

Pietro veut se tester. On verra, ce sera tout vu, mais pas longtemps. Dès la 1ère ligne droite, c’est à un sprint que j’ai droit. Un sprint de 65 km. A plus de 40 km/h on dépasse tout le monde. A ce rythme, je tiens une ligne droite et puis basta.

Il ne me reste plus qu’à trouver un peu d’aide. Finalement nous allons rouler à quatre en nous relayant pendant de nombreux kilomètres. Une femme est parmi nous, son derrière me changera des derrières habituels de Christophe ou Jean-Louis. Bizarrement je suis motivé à m’accrocher. Le groupe B est avalé et dépassé. Jean-Louis va rester avec eux, moi je continue. Le long de l’Escaut, nous roulons entre 30 et 35km/h. Derrière quelqu’un, à un rythme régulier, c’est presque facile.

Au ravito, Christophe s’en va quand j’arrive. Je ne suis donc pas loin d’eux. A 10 km de la fin je dépasse Eric au ralenti. Je ne l’attends pas car avec mon groupe je continue, et je ne me suis pas rendu compte qu’il a un problème physique. Soit il a une tendinite, soit il a une déchirure d’un ligament du genou. Il a fini au courage, je lui souhaite que ce ne soit pas trop grave.

Lien vers les photos et films de Jean-Louis


BBB 26 02 2012 003.JPG


BBB 26 02 2012 014.JPG

                                                                                                                                                                                                                                

Samedi 25/02/2012 Reconnaissance de la 1ère partie de notre BRM 200 ou le pipi assisté du Président
Par Alain Darville

Ce matin nous étions 14 pour faire la reconnaissance de la 1ère partie de notre ancien BRM 200 km. Nous partons d’Anderlecht jusque Bracquegnies.

Umberto, Freddy, Martin, Marc, Dan, Patrice, Gabriel, Pietro, André, Eric, Jean Louis, Christophe, Daniel et moi, nous sommes au départ. Enfin André a pris un faux départ puisqu’il est déjà en route quand nous nous élançons.

Cette distance de 110 km, sera pour beaucoup un premier test, pour savoir où ils en sont avec leur forme. Pour Umberto et Dan, c’est carrément l’inconnu avec le peu de kilomètres qu’ils ont déjà.

Quand j’arrive au RDV, la première chose que Pietro me dit : « Mais ta fourche va péter !!! ». Hein quoi, déjà de grand matin, être agresser. Mais Pietro à raison. De vilaines boursouflures sont apparues au sommet de la fourche. Ma fourche a vécu. Huit ans de bons et loyaux services. Snif… Mais je vais encore rouler une dernière fois avec mon vélo.

Nous roulons donc ensembles. Les machines de course que sont Christophe et Gabriel tournent sur un cylindre. Jean-Louis va faire des essais avec sa nouvelle caméra. Il filme dans tous les sens et dans toutes les directions avec les têtes en bas ou de travers. Les photos sont un peu déformées à cause du grand angle. Mais ça va venir, Jean-Louis apprend vite.

Tout va bien jusqu’à l’attaque de la première montée. Après Tubiez, c’est la côte de Virginal qui est là. 80 mètres de dénivelés à faire d’un coup. Christophe attaque suivi de Gabriel, Jean-Louis et Martin. Pietro, tel un ange protecteur, reste sagement comme promis avec ses ouailles.

Ensuite comme ce n’est plus très plat, cela devient un peu désordonné. Je fais ce que je peux pour rester avec le gros du peloton, mais au fil des montées, le groupe se morcelle de plus en plus. Patrice et Marc sont perdus. Marc pour toujours, Patrice temporairement. Mais Bracquegnies est atteint après 51 km. Patrice est là, il a pris un raccourci. André est là aussi.

Le retour va être un peu différent. Ce sont 60 km à faire. Nous partons par le canal du centre, la Cantine des Italiens et les anciens ascenseurs hydrauliques. Un peu après Pietro pris d’un besoin pressant, s’écarte du parcours, mais comme il ne dit pas qu’il doit se soulager, tout le monde le suit comme un seul homme. « Ça ira comme ça !!!, vous voulez me la tenir ? » Manque de communication.

Mais Christophe et Gabriel n’en peuvent plus d'attendre. Je les suis à 48 km/h et je me fais distancer. Jean-Louis et Eric partent avec eux, on ne les reverra plus. J’attends les autres mais le rythme ralenti de plus en plus. C’est au courage que finiront Umberto et Dan. Patrice encore une fois s’est perdu et a réussi à retrouver la fin du BRM 200 de l’année passée.

Pour le 200 de la semaine prochaine, j’en connais deux qui vont battre le record du tour. Pour les autres, ce sera une autre histoire. Mais qui sera là ?

Les photos de la journée

Lien vers les photos et films de Jean-Louis

 

Reconnaissance de la 1ère Partie de notre BRM 200 km




                                                                                                                                                                                                                   

Dimanche 19/02/2012 : La sortie de l’hibernation
Par Alain Darville

Pietro voulait que certains membres du club qui étaient en hibernation (pour certains en hibernation profonde, pour d’autres carrément en hibernation modèle marmotte) se remettent sur un vélo. Pour ce faire une sortie de 60 km en mode mineur était prévue au programme. Donc Michel, Daniel, Dan, Freddy, Jos, Marc K., Umberto, Jean-Louis sont venus rouler avec Pietro. Eric est venu avec son VTT faire le début du 60 avec eux et ensuite galérer tout seul sur le parcours du A (à l’origine 98 km mais comme un pont a disparu, il en fait encore 95 km). Pont qui a fait que Gabriel s’est perdu dans Bruxelles la semaine passée. Il a du faire du GSM-guidage via Googlemap par sa femme. Mais Gabriel est excusé, il découvre encore la région.

Comme le groupe du 60 partait à 8h30, ceux qui voulaient rouler plus devaient partir à 9h. Quelque chose m’a échappé dans ces heures de départ, mais soit. Donc à 9h, Christophe, Gabriel et moi, nous nous élançons sur ce A.

Dans deux semaines, c’est notre BRM 200 km, et comme je n’ai pas envie de mourir sur mon vélo ce jour-là, il faut absolument augmenter la distance. Comme nous avons décidé de tout faire ensemble la vitesse n’est pas trop élevée, enfin ça dépend pour qui. Gabriel accélère dès que ça monte et nous attend ensuite.

Le vent est de face pour aller. Nous allons jusqu’à l’Escaut (De Schelde pour Gabriel). A l’embouchure de la Dendre (De Dender, toujours pour Gabriel), nous faisons une pause pipis et photos, mais pas en même temps.

La montée sur le pont de chemin de fer pour traverser la Dendre est toujours aussi acrobatique. Je me demande toujours comment le tandem de Charlie est passé là, le jour de notre brevet officiel.

Après 60 km nous reprenons Eric qui s’était déjà trompé dans le suivi des flèches qui sont pourtant encore bien visibles. Mais déjà alors, il traine la patte. Il faut dire qu’il est devenu un disciple de Patrice avec son gros sac à dos. Et son VTT avec des pneus-boues bien dentés n’arrange pas les choses.

Nous le laissons, et comme c’est vent dans le dos, le retour se fait assez rapidement.

Eric est rentré bien après nous et m’a envoyé ceci en me demandant de le mettre dans mon résumé (que je suis du coup obligé de faire…) :

« Je suis bien rentré, je me suis encore trompé de chemins. Et oui il y a des jours comme ça.
Et à force de se tromper, on a plus à boire et plus à manger et il arrive quoi? Et oui, j'ai +/-115 km et je ne savais plus avancer. Par chance je suis  tombé sur une personne qui nettoyait sa voiture, (il s’appelle Christophe), il m'a donné du coca, du chocolat et c... pour me retaper, Je tiens à le remercier encore. J'ai donné l'adresse mail du club. C'est un sportif aussi, mais il est plus pour faire du VTT.»

Courage Eric, ce sont les galères qui forgent le caractère et endurcissent le corps...

Lien vers le parcours du 95 km

Lien vers les photos et films du 60 km

 

Photo 0163.jpg

 Christophe et Gabriel

  

Photo 0164.jpg

 Christophe et Alain

  

Photo 0165.jpg

17:48 Écrit par Aurore-Cyclo dans fevrier-2012 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.